Devenir Designer d'environnement : Fiche métier et débouchés

Designer d'environnement

Le métier de designer d’environnement consiste à faire preuve de créativité dans la conception de toutes sortes d’objets, de bâtiments et de sites touristiques. Celui-ci a pour principale mission de s’occuper du design d’espaces extérieurs. Il allie à lui seul, le métier de paysagiste, d’architecte et de designer industriel. Il peut s’occuper de toute sorte de projets urbains, à condition qu’il soit capable de faire preuve de créativité et d’innovation. Dans cette revue, nous allons vous présenter le métier de designer d’environnement, ses missions et ses débouchés.

Les missions du designer d’environnement

Comme vous avez bien pu le comprendre à travers la présentation du métier de designer d’environnement, celui-ci s’occupe d’imaginer un design d’extérieur pour toutes sortes de lieux. Cela peut concerner le design des bâtiments, des routes, mais aussi de tous les objets urbains tels que les lampadaires, les bancs, les pots de fleurs, etc. Le designer d’environnement a pour but d’améliorer le côté esthétique des lieux, grâce à l’aménagement urbain. Outre l’aménagement, celui-ci peut également superviser des travaux de chantier, en aidant les architectes à imaginer des designs pour leurs bâtiments, notamment pour les façades de ces derniers.

Voici à présent quelques-unes des missions du designer d'environnement, à savoir :

Aménagement de lieux de vie : le designer d’environnement peut s’occuper de l’aménagement en milieu urbain, comme à titre d'exemple dans les quartiers résidentiels, les cités, les universités, etc.

Aménagement de sites naturels : le designer d’environnement peut également aménager des sites naturels, en y intégrant par exemple une route qui permet aux touristes de circuler, des décorations ou encore des bancs, qui leur permettront de s’asseoir pour profiter de la nature

Design d’objets (banc public, éclairage, mobilier urbain) : en plus de s’occuper de l’architecture des bâtiments, celui-ci peut également imaginer la conception d’objets comme les lampadaires ou toutes sortes de mobiliers urbains tels que les bancs qu’on trouve sur la chaussée.

Savoir faire et compétence du designer d’environnement

Pour être en mesure de travailler sur n’importe quel projet d’architecture, le designer d’environnement doit avoir une forte connaissance des tendances actuelles en matière d’aménagement extérieur. Celui-ci doit connaître les bases de l’architecture et de l’urbanisme, qui lui seront d’ailleurs enseignées lors de sa formation. Cependant, en plus des connaissances en matière d’architecture, le designer d’environnement doit avoir un sens artistique développé, qui lui permettra de créer des designs esthétiques, modernes et sophistiqués. Ce dernier doit être apte à aménager n’importe quel environnement de la meilleure manière qui soit, d’un point de vue pratique et esthétique.

Le designer d’environnement doit avoir des notions en décoration d’extérieur, savoir marier correctement les couleurs et agencer les meubles et les objets urbains de manière intelligente, pour embellir l’espace. De ce fait, de manière générale, on peut dire que le métier de designer d’environnement combine les métiers d’architecte, d’ingénieur en urbanisme et de paysagiste. Le designer d’environnement doit donc connaître le code de l’urbanisme ainsi que les réglementations en vigueur, pour éviter de créer un objet ou un espace qui n’est pas conforme avec la loi.

Il est à noter également que le designer d’environnement peut être amené à gérer tout un chantier, ce qui signifie qu’il doit aussi avoir le sens des responsabilités. Il doit également être apte à gérer des équipes et à travailler en groupe, pour le bon déroulement des travaux de son projet architectural. Celui-ci doit donc savoir communiquer avec les ouvriers et les diriger, afin qu’ils puissent produire le travail qu’il aura imaginé. En effet, il est important pour un designer d’environnement de faire respecter son plan aux ouvriers, car si ces derniers font une erreur, le design qu’il aura conçu tombera à l’eau. Ces derniers devront être précis, car dans la plupart des cas, les plans imaginés par les designers d’environnement sont complexes et remplis de petits détails, qu’il faut respecter pour que le résultat final soit bon.

Niveau d’étude et formation du designer d’environnement

Pour devenir designer d’environnement, il est nécessaire de suivre une formation qui permet de pratiquer un tel métier telle que la formation de designer d’espace de notre institut. En effet, nous proposons une formation complète aux jeunes bacheliers, qui leur permettra d’apprendre les bases de l’architecture, d’acquérir des connaissances artistiques, mais aussi de maîtriser un bon nombre de logiciels, tels que le SketchUp, l’autocad ou encore l’Archicad.

Découvrir la formation

Cette formation se présente sous forme d’un cursus de trois ans, qui comprend des stages afin de permettre aux étudiants de s’exercer sur le terrain afin d’intégrer plus facilement le monde du travail après l’obtention de leurs diplômes.

Pour intégrer la formation de design d’espace et devenir designer d’environnement, il faut être détenteur d’un bac STD2A ou encore d’une mise à niveau en arts appliqués. Il s’agit d’une formation payante, dont le coût annuel est dans les 6 000 euros.

Carrière et débouchés professionnels du designer d’environnement

Le designer d’environnement peut travailler pour le compte d’un agence de design, des collectivités territoriales, d’un bureau d’architecture ou d’une entreprise spécialisée dans le domaine de l’urbanisme. Celui-ci peut également travailler à son propre compte, en créant un bureau spécialisé dans le design de l’environnement, ou encore en freelance via une plateforme de mise en contact. Celui-ci peut gérer les petits projets comme les grands, comme il peut également collaborer dans des projets avec des spécialistes de l’urbanisme ou encore des architectes. Il peut également travailler comme consultant pour apporter une touche de modernisme et d’esthétique à n’importe quel complexe architectural. Il peut travailler dans de nombreux projets, dans l’architecture, la décoration d’extérieur ou d’intérieur, l’aménagement ainsi que dans l’urbanisme.

Salaire de designer d’environnement

Le salaire d’un designer d’environnement varie principalement en fonction du projet qu’il réalise, mais aussi selon son niveau d’expérience. Par exemple, pour un designer d’environnement junior dont la carrière vient tout juste de commencer, le salaire mensuel moyen peut débuter à partir de 1 800 euros. Cependant, après quelques années d’expérience, le designer d’environnement peut percevoir jusqu’à 3 800 euros de salaire mensuel. En travaillant à son propre compte, celui-ci peut se faire plus de revenus, à condition d’avoir une bonne clientèle et de tenir régulièrement des projets importants, qui lui permettront de gagner beaucoup d’argent.

Voir aussi

AR' Milin

Aménagement d'un restaurant panoramique

Découvrir le projet

Découvrir les formations

Architecture d'intérieur

Le Mastère fait suite à une formation préalable de niveau 5 en Design d'Espace. À la fois approfondissement et spécialisation, ce cursus constitue un véritable tremplin pour l’emploi.

Découvrir la formation

Design d'espace

Le Bachelor en Design d'Espace vise la professionnalisation de l'étudiant. L’accent est porté sur la maîtrise des techniques de représentation (dessin, maquettes) et l'utilisation des logiciels utilisés dans le monde professionnel.

Découvrir la formation