Julie Cocatrix

Designer et architecte d'intérieur

Julie enseigne le Design produit et la modélisation 3D sur Rhino à l'IFFDEC (Licence et Mastère design d’espace) depuis septembre 2020.
Elle est Designer indépendant en auto-production, et Architecte d’intérieur Free-lance.

" Après avoir eu un bac Scientifique option arts plastiques, j'ai été diplômée de l’école Camondo, une composante de l’institution culturelle « Les Art Décoratifs » à Paris. Lorsque j’ai choisi de me présenter aux concours d’entrée, je n’étais pas certaine de mon choix. Les Beaux Arts m'attiraient beaucoup également. Et puis finalement, je me suis laissée portée par mes intuitions ".

Qu'est-ce qui te plaît tant dans le design ?
C’est cette constante tension entre créativité et réalité : créer de belles choses pour qu’elles soient utiles au quotidien. A contrario des Arts plastiques où l’esthétique peut parfois se suffire, le designer a cette mission de rendre les fonctions plus belles. J’ai donc trouvé ma place et depuis, l’envie d’expérimenter, d’inventer et de créer ne me quitte plus.
J’ai par ailleurs étudié à la Politecnico di Milano en design d’espace durant un an. Cette expérience m'a aussi aidée à m'épanouir."

Te souviens-tu de tes débuts professionnels ?
J’ai réalisé mon premier projet professionnel durant ma cinquième année d’études. Il a été initié lors d’un workshop entre l’école Camondo et la société Tarkett, fabricant mondial de revêtement de sols. Le projet consistait à imaginer plusieurs concepts store innovants mettant en scène de manière inattendue les produits de la marque. J’ai obtenu le premier prix du jury et ainsi l’opportunité de réaliser ce projet. J’ai collaboré avec des professionnels ; autant avec les managers de la marque que les artisans qui ont fabriqué le mobilier conçu sur-mesure. J’ai senti à ce moment une réelle transition entre l’école et le monde professionnel. Même si les idées ont été acceptées dans leur ensemble, il fallait souvent négocier certains choix, certaines directions esthétiques. Ce travail a été transformateur et la rencontre avec le public invité pour l’inauguration de l’exposition fut réellement enthousiasmant.

Et ensuite, tout s'est enchaîné ?
Oui, et avec de beaux projets. Après l’obtention de mon diplôme en 2018, j’ai intégré une agence parisienne spécialisée dans l’hôtellerie de luxe, et évolué dans le domaine de l’aménagement d'intérieur ainsi que dans la conception de mobilier sur-mesure. En parallèle, j'ai continué à développer mon projet d’étude et collaboré avec la manufacture de Sèvres pour produire des pièces en céramique. Mes deux premières collections ont été présentées lors de la Paris Design Week en septembre 2019.

Comment et pourquoi Rennes ?
L’envie de poursuivre mes recherches et de concevoir de nouvelles collections m’ont conduite à Rennes car j'ai eu la possibilité d’occuper un local pour y installer mon atelier.
Je me suis consacrée durant un an à la recherche et à l’expérimentation en tissant progressivement mon style artistique.
Un nouveau projet "Animalités dansantes", envisagé comme une recherche libre sur le mouvement, la sensualité et l’imaginaire a été présenté lors de la Milan Design Week en septembre 2021.

Et d'où te vient ce désir de créer ?
Assez naturellement. Petite, je bricolais déjà. Je créais des micros-architectures avec tout ce que je trouvais chez moi : des ustensiles de cuisine, du textile, j’ai même parfois disséqué des objets pour obtenir la pièce qui me fallait ! En réalité, cela devenait des maisons pour mes Barbies ! Au fond je donnais vie à mon imagination naissante.
Très jeunes, ma sœur et moi avons été initiées à l’Art par l’apprentissage du regard. Notre père, photographe réellement doué et passionné, a su développer notre façon de regarder les choses pour nous rendre attentives aux détails. Je pense que c’est à travers l’enthousiasme avec laquelle il vit sa passion que j’ai souhaité trouver la mienne. Nous avons aussi eu la chance d’aller voir des expositions très jeunes, et de visiter les galeries en vogue de Saint-Germain des Prés. Ma mère, diplômée de l’école du Louvre, possède une belle culture également. Elle nous emmenait à Beaubourg ou au MAD et nous dévoilait l’histoire d’artistes qui faisaient vibrer nos émotions.

Julie Cocatrix Designer

Retrouvez son travail sur INSTAGRAM/ Linked In/ FACEBOOK : @julie.cocatrix

Voir aussi

AR' Milin

Aménagement d'un restaurant panoramique

Découvrir le projet

Découvrir les formations

Architecture d'intérieur

Le Mastère fait suite à une formation préalable de niveau 5 en Design d'Espace. À la fois approfondissement et spécialisation, ce cursus constitue un véritable tremplin pour l’emploi.

Découvrir la formation

Design d'espace

Le Bachelor en Design d'Espace vise la professionnalisation de l'étudiant. L’accent est porté sur la maîtrise des techniques de représentation (dessin, maquettes) et l'utilisation des logiciels utilisés dans le monde professionnel.

Découvrir la formation