biennale mobilier

Depuis sa création la Biennale internationale de design de Saint Étienne ne cesse d'évoluer, de s'enrichir et de s'organiser autour d'un objectif central : démocratiser le design, le rendre accessible à tous les publics à travers une vision large du métier de designer et de ses multiples applications.

Après une première visite en 2017, les étudiants en classe de mise à niveau, design de produits, design d'espace ont pu visiter la XIe édition de l'évènement accompagnés par Gwenaëlle Vinouse et Mateusz Missuno, enseignants en design et philosophie.

Le design comme lien

Si la thématique de 2017 'Working Promesse' explorait les rapports entre design et travail en 2017, l'édition 2019 proposait un autre angle sur les rapports entre le design et notre société et notre consommation avec des expositions à la Cité du Design et dans toute la ville.

Le thème de cette année - 'Me You Nous, Créons un terrain d'entente' cherchait à faire comprendre les enjeux sociaux et les réponses que le design apporte en se demandant "comment le design peut-il faciliter les échanges en proposant de nouvelles connexions, de nouveaux espaces et même de nouveaux objets."

La Chine, invitée d'honneur de la Biennale

En parallèle, les étudiants ont pu découvrir l'exposition "Équi-libre", imaginée par l'artiste chinois Fan Zhe mettant en exergue l'émergence de la Chine dans  le monde du design, loin des stérétoypes de consommation de masse. 

Après la découverte la Cité du Design, les élèves ont pu découvrir les installations et expositions proposées dans la villevisiter la ville avant d'apprécier les évènements proposés au musée d'art moderne.

{mediabox gallery=1|dir=/images/iffdec/news/2019/biennale}{/mediabox}