Dans un projet qui s’inscrit dans un partenariat avec l’Opéra de Rennes, les étudiants en classe prépa ont exploré l'imaginaire de l'exotisme et les motifs samplés à l'occasion d'un worskshop.

 

« il est dans notre mémoire collective des images exotiques de natures vierges et luxuriantes, de végétations colorées et magistrales… Épaisseur d’une forêt où s’entremêlent lianes plantureuses aux mouvements ondulatoires, fleurs géantes inconnues et répétitives, feuilles graphique en cascade offrant au regard des palettes infinies de bleus profonds, de verts ou de rouges »

En s’inspirant de ce texte de référence, et en s’appuyant sur un travail de recherches, de références (ex : Douanier Rousseau), de techniques graphiques comme celle du motif samplé, ils ont réalisé des décors végétaux à plusieurs plans découpés dans des panneaux de styrodur mettant en scène l’imaginaire de l’exotisme.

Créant l’illusion de la profondeur ces décors en plusieurs plan permettent à l’acteur de s’intégrer dans la scène, d’évoluer, de se dissimuler.

Ensembles figuratifs, abstraits, symboliques, ce workshop d’une semaine a fait émerger dans chaque groupe des créations singulières, luxuriantes,  propices à l’évasion, à la rêverie et à l’imagination.

Ce workshop est l'occasion pour les étudiants d’avoir une première approche de la scénographie et de la création de décor et d'explorer de nombreuses techniques de peinture et sera prochainement soumis à une commission de sélection en vue d’une présentation à l’Opéra - quand les conditions sanitaires le permettront.