Visite de la Biennale d’art contemporain  — La Courrouze

Les étudiants des classes de Mise à Niveau de l’IFFDEC ont découvert ‘ incorporated ! ’ Halle de la Courrouze. Une visite commentée avec enthousiasme par les médiatrices.

Les étudiants devant une œuvre de Mark Manders

etudiants devant une oeuvre de mark mandersLes œuvres de Mark Manders sont spectaculaires, monumentales et déroutantes. Ses sculptures se composent de fragments d’univers qui assemblent et connectent des corps humains et d’animaux.

Staged Android’ est une sculpture ‘hybride’ qui réunit des éléments propres au monde du travail, des chaises de bureau, une cheminée d’usine et des animaux pétrifiés. Des œuvres dans lesquelles Mark Manders prend le spectateur à contrepied. La vision perçue d’un matériau n’est pas celui que l’on imagine : la brique est en réalité en bois, le bois, de la résine. De quoi laisser le spectateur perplexe : répulsion, curiosité, humour ?.

De l’avis de la médiatrice : ‘C’est un bon public, les étudiants découvrent un univers étonnant, ils posent des questions, ils n’ont pas les aprioris des adultes’

Devant une œuvre de Michel François

etudiants devant une oeuvre de Michel FrancoisL’artiste interroge sur ce qui est ou n’est pas de l’art, sur ce qui précède la création d’une œuvre, son résultat et son évolution post création. Michel François présente des transformations de la matière. Sur les aspects prévisibles ou imprévisibles du résultat. Sur le geste et sa trace. Encore une source de questionnement pour le spectateur.